La Famille SORET


Edouard SORET (1907-1993) coureur indépendant

Eugène SORET (1908-1993)

Daniel Soret (1917-1985) Secrétaire de l'ACS Boissec

Michel Soret Octobre 1938 : 7 victoires FFC en 2-3-4

Daniel Soret Décembre 1942 : 5 victoires FFC en 2-3-4

Bruno Soret 1964 : président du Vélo-Club du Sénonais 2009-2019

La famille SORET est originaire du val d'Oise dans les années début 1900. Famille prédestinée à pratiquer le vélo en compétition et à diriger des clubs cyclistes.


Eugène SORET (1908-1993) le père de Michel déménage avec ses parents dans l'Yonne en 1920.

Edouard SORET le frère d'Eugène, coureur indépendant, a couru avec Archambaud. Tous les deux étaient licenciés au vélo-club Levallois, le plus grand club cycliste parisien en 1928. Déménage avec ses parents dans l'Yonne en 1920.

Daniel SORET frère d'Eugène et Edouard ( décembre 1917 à Montigny-les-Cormeilles et décédé à 68 ans en mai 1985 à Sens) le frère de Eugène et Edouard, était dirigeant du Stade Sénonais puis secrétaire du club ACS BOISSEC dans les belles années 1970. Avec ses parents et ses deux frères Eugène et Edouard, ils s'installent dans l'Yonne, à Saint Martin du Tertre en fin 1920. Il fait sa carrière dans l'armée de l'air et s'investit dans le club cycliste à sa retraite de capitaine. Peu de temps avant son décès, il était toujours bénévole et licencié au club cycliste.

Michel SORET le fils d'Eugène, est né en octobre 1938 à Saint martin du Tertre (89). Il commence la compétition à 16 ans en 1954. A cette époque la catégorie des mimines et des cadets n'existaient pas. C'est le début, dans le grand bain, avec les vedettes locales et ce n'est pas facile. Sa première licence est prise au "Stade Sénonais" puisque les BOISSEC n'existaient pas en 1954 mais en 1958. Il est successivement en 4e puis 3 e puis 2 e catégorie. Il a les points pour monter en 1e catégorie mais le devoir l'appelle pour faire la guerre d'Algerie de novembre 1958 à 1961.

A son retour de la guerre, ce n'est plus exactement les mêmes sensations et malheureusement les résultats sportifs ne sont plus là. Avec son frère Daniel, ils étaient très craints à cause de leur exceptionnelle pointe de vitesse. Michel a gagné de très belles courses comme le Prix Paul Herbin à Joigny en première catégorie en 1957.

Il totalise 7 victoires et de très nombreuses belles places d'honneur. En 1976 il gagne une course de vétérans. Quand son fils Bruno, né en 1964, passe en junior en 1981, Michel reprend une licence mais arrête définitivement la compétition cycliste en 1981. Il a 43 ans.

En 2021, Michel a 83 ans, il pratique toujours le vélo pour son plaisir et sa santé.

Sources : Françoise Soret l'épouse de Michel, le 20 mai 2021

PS : en 1968, j'étais cadet Boissec et je me souviens bien de Michel qui nous accompagnait sur les routes du nord du département. Il était très costaud. Il avait 30 ans à cette époque. Sur le plat il fallait s'accrocher (Gilbert Layer).

Daniel SORET le frère de Michel est né le 18-12-1942 à Saint martin du Tertre (89). Il débute en 1958 à 16 ans. C'est le tout début des cadets, Daniel reste 1 an chez les cadets. A cette époque comme en 2021, il n'y a pas ou très peu de courses cadet sur l'Yonne. Daniel gagne 5 courses en 2-3-4 catégories. Malheureusement les courses en 2e catégorie sont rares et il faut participer aux toutes catégories, ce qui est assez difficile quand on travaille plus de 40 heures la semaine.

Daniel gagne 5 fois dont ST FLORENT-FOECY (18), le Chariot d'OR à Auxerre, Chalette et Ouzouer-sur-Trézée dans le Loiret en 2-3-4 avec une belle arrivée en bosse. Il fait de très nombreux podiums, TOP 5 ou TOP 10 même en toutes catégories.

En toutes catégories, les coureurs sont des semi-professionnels. Daniel stoppe le vélo de compétition à 23 ans, en 1965 peu de temps après son retour de la guerre d'Algérie. Daniel était considéré comme un rouleur-sprinter. A près de 80 ans en 2021, Daniel fait toujours du vélo pour sa santé et son plaisir.

Bruno SORET le fils de Michel né en 1964 était junior en 1981, l'année où son père Michel stoppa la compétition. Il fut le président non pas de l'ACS BOISSEC mais du club qui lui succéda par la suite à savoir le Vélo Club du Sénonais de 2009 à fin 2019. Il est vice-président depuis 2020. C'est son grand-père Eugène et son grand-oncle Edouard qui lui ont fait aimer le vélo d'avant-guerre. Bruno a retrouvé une cousine du Val d'Oise dont le père, décédé, avait fait de la compétitions sur route et piste. Il était également dirigeant mais les Soret de Sens ne le savaient pas ... La famille SORET était prédestinée à faire du vélo et à diriger des clubs cyclistes. Sources Bruno Soret 2021



Sources : Françoise SORET et Bruno SORET mai 2021







Course de VILLEBOUGIS. Daniel Soret à droite avec ses camarades de l'ACS BOISSEC. On reconnait à l'extrême gauche, l'autre Daniel Soret, le secrétaire de l'ACS BOISSEC et oncle de Daniel et Michel

1957 Michel Soret vainqueur en toutes catégories

1957 Prix des bières Slava gagnée par Michel Soret du Stade Sénonais ( avant ACS BOISSEC)

1968 Saint-Martin du Tertre. Le dynamique secrétaire du club BOISSEC, Daniel SORET (1917-1985), second à partir de la gauche avec sa casquette SAUVAGE

2016 Le responsable de l'école de cyclisme depuis 30 ans, Jean-Jacques Mokris quitte le club. On le voit serrer la main du président du Vélo-Club du Sénonais, Bruno Soret ( maillot Leclerc)